Dès le début du mois de mai, par temps chaud, les papillons pondent des œufs sur les feuilles du marronnier. Par la suite, les chenilles sortent et creusent des ‘galeries’ dans les feuilles en se nourrissant du parenchyme foliaire. Les feuilles deviennent sèches, rabougries et tombent prématurément. Ces feuilles sont couvertes de larves et deviendront plus tard des papillons. Au printemps, elles remonteront dans l’arbre pour pondre de nouveau.

Il est donc nécessaire de s’attaquer à ce fléau qu’est la mineuse.